Comment avoir le rythme dans tout ce que vous entreprenez et avoir l’avantage

Follow by Email
Facebook
Facebook
Google+
Google+
http://www.espritbiz.fr/index.php/2017/07/11/comment-avoir-le-rythme-dans-tout-ce-que-vous-entreprenez-et-avoir-lavantage/
Pinterest
Pinterest
LinkedIn
RSS

« En toute chose il y a rythme »

C’est par cette affirmation que Miyamoto Musashi, l’auteur du Traité des Cinq Roues, débute le dernier article du chapitre Terre : « à propos du rythme de la tactique ». Basé sur son expérience d’invincibilité en 60 combats, il nous montre que le rythme est l’élément le plus important de la tactique en combat. En prenant des exemples de différents domaines comme la musique, la danse, le tir à l’arc, le fusil et l’équitation, il met en évidence l’existence d’une cadence conduisant à la bonne exécution du domaine en question.

Chaque domaine à son propre rythme. Selon le domaine où vous évoluerez il y a un rythme que vous allez identifier. Vous discernerez le rythme ascendant et le rythme décadent pour vous calquer dessus. En combat par exemple, chaque adversaire aura son rythme particulier. Si vous rentrez dans le sien, il vous l’imposera et vous serez en difficulté. Vous réagirez alors après coup. Pour éviter cela, vous frapperez chaque fois en contre pour casser son rythme et imposer le votre.

« Dans les combats de la tactique il faut connaître les rythmes de chaque adversaire et il faut se mettre au rythme inattendu de l’ennemi. Alors on peur vaincre ses adversaires en se mettant sur un rythme ‘’vide’’ en partant d’un rythme né de l’intelligence ».

Est-ce que vous voyez comment ce principe serait d’une aide majestueuse dans vos affaires ?

La négociation et la vente ne sont pas différent d’un combat. Pour chaque interlocuteur auquel vous ferez face – ouvrier, secrétaire, banquier, conseiller, fournisseur, client, directeur, responsable, président… – il y aura toujours un rythme propre qu’il faudra saisir. Vous allez discerner le rythme concordant puis comprendre le rythme discordant. Plus précisément vous serez attentif au rythme où tout va bien pour vous et où vos arguments feront mouche. Et  d’un autre côté, les moments où vous serez en difficulté à cause des résistances et objections de l’autre. Les rythmes sont également définis en durée et en intensité. Ils peuvent être larges ou étroits, lents ou rapides.

Le but pour vous est de développer un réflexe afin de discerner le moment idéal pour lancer un argument clé. Musashi nomme cela « rythme vide » et Sun Tzu « Vide ». En français, ce moment est appelé « fenêtre de tir » ou tout simplement « ouverture ». C’est le moment précis où la voie est toute tracée, où tout est accordé. C’est l’occasion qu’il faut saisir sur le vif avant qu’elle ne s’échappe pour de bon.

Imaginez que vous êtes en plein combat contre un guerrier :

  • L’adversaire n’a pas encore décidé de tirer son sabre : Vide
  • L’adversaire a manqué sa frappe au sabre : Vide
  • L’adversaire hésite sur un choix à faire : Vide
  • L’adversaire a eu peur un instant : Vide
  • L’adversaire est emporté par son élan : Vide
  • L’adversaire est ébloui par un rayon de lumière : Vide
  • L’adversaire est surpris par votre feinte : Vide
  • L’adversaire est surpris par votre audace : Vide.

Autant de « Vides » à exploiter pour arracher la victoire. Vous répondez en adéquation avec le meilleur coup adapté à la situation.

Maintenant, que se passerait-il si on transposait ce combat en une négociation ou une vente ?

  • L’interlocuteur n’a pas encore décidé de dire non : Vide
  • L’interlocuteur a exprimé une objection non fondée : Vide
  • L’interlocuteur hésite à faire un choix : Vide
  • L’interlocuteur a été excité un instant : Vide
  • L’interlocuteur est emporté par son élan d’enthousiasme : Vide
  • L’interlocuteur est surpris par un bénéfice inattendu de votre offre : Vide

 

Comment allez-vous donc combler ces « Vides » qui vous tendent les bras ? Imaginez comment vous pourrez répondre à votre interlocuteur pour lui donner ce qu’il veut au moment où il veut. Voilà le pouvoir que vous aurez si vous maîtrisez le principe du rythme.

 

Pour conclure, peu importe la difficulté. Si votre interlocuteur à la réputation d’être dur, il y aura toujours un moment ou la force deviendra faible. Toute chose obéit à un rythme et là où une tendance est haute, viendra un moment ou elle redescendra. À vous d’exploiter ces « Vides ». Et vous savez quoi ? Ça marche aussi avec la personne que vous voulez séduire. Si les mecs étaient attentifs au rythme des femmes, tout viendrait à point nommé.

 

Par Dan Leds

Espritbiz

Follow by Email
Facebook
Facebook
Google+
Google+
http://www.espritbiz.fr/index.php/2017/07/11/comment-avoir-le-rythme-dans-tout-ce-que-vous-entreprenez-et-avoir-lavantage/
Pinterest
Pinterest
LinkedIn
RSS

Related Post

Laisser un commentaire