Warning: Creating default object from empty value in /home/lartiste/public_html/wp-content/plugins/accelerated-mobile-pages/includes/options/redux-core/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Comment réussir dans la vie malgré les écarts entre la théorie et la pratique - ESPRITBIZ

Il y a un grand fossé entre théorie et pratique. La question qu’on se pose le plus souvent est pourquoi on ne parvient pas toujours à obtenir ce qu’on a prévu d’obtenir pour réussir dans la vie ?

Avant d’aller plus en profondeur dans le sujet principal de cet article, une petite histoire pour illustrer s’impose.

 

Une histoire de guerre Nord-Ouest

A la veille de la grande guerre, le général Nordien jubile. Il allait enfin connaître la gloire en battant l’un de ses plus grand rivaux, le général Ouestien. Il a absolument tout prévu : il connait le lieu du campement adverse, les failles du dispositif de défense, le sous nombre des Ouestiens.

Bardé de ces informations, le plan du général Nordien prévoyait de traverser la forêt séparant les royaumes du nord et de l’ouest en divisant son armée en deux corps. Avec un départ au même moment, le premier corps, avec le général à sa tête, devait prendre la route classique.

Le deuxième corps devait prendre un chemin détourné et en courbe, à travers la végétation. Son but est que le premier corps arrive à la droite du campement adverse et que le second vienne par sa gauche – le point faible des Ouestiens – avec 15 minutes de décalage. L’effet de surprise sera fatal aux Ouestiens.

Tout est en place : épées, haches, lances, boucliers, armures, chevaux, vivres. La victoire reviendra aux Nordiens.

Au lendemain matin, l’heure de la victoire a sonné. Sous une pluie battante, le général Nordien et ses deux corps d’armées font route vers la forêt. L’arrêt de la pluie coïncide avec le moment où le général donne l’ordre au deuxième corps de prendre le chemin détourné. Après plusieurs heures de marche, l’armée Nordienne arrive enfin au campement où les soldats Ouestiens, comme prévu, sont déjà prêts à l’accueillir.

L’assaut est ordonné par les deux camps. Le combat fait rage. La bataille tourne en faveur des Ouestiens qui sont en supériorité numérique face au premier corps Nordien. Le général tient bon et rappelle à ses hommes que le deuxième corps ne va pas tarder à venir à la rescousse et renverser la situation.

Mais le temps passe. Les morts et les blessés se succèdent dans le camp Nordien. Le moral des troupes flanche. Ils se sentent submergés par la fougue des Ouestiens. Peu à peu la panique s’installe et les soldats commencent à fuir. Le général Nordien ne peut que constater sa défaite et ordonne le repli. Le deuxième corps n’arrivera qu’une heure plus tard pour se faire écraser à son tour.

« Qu’a-t-il bien pu se passer ? » demanda le général au capitaine de la deuxième armée. « La pluie ! Le chemin détourné était impraticable… »

 

Explication

Cette histoire illustre la différence entre la théorie et la pratique. Que ce soit pour réussir un entretien, réussir une négociation, réussir une vente, réussir ses études ou plus généralement pour réussir dans la vie, vous pouvez tout prévoir et avoir une énorme confiance en vous. Mais il y aura toujours quelque chose qui se passera pour tenter de déjouer vos plans. C’est comme un grain de sable qui va faire dérailler toute la machinerie.

Dans son livre De la guerre, le général autrichien Carl Von Clausewitz nous expose la différence entre la guerre réelle et la guerre sur le papier. Il nomme cela la friction : les impondérables, les éléments non prévisibles qui peuvent faire basculer le cours d’une bataille. Ces frictions sont de nature variée.

Exemple : avec la météo, un brouillard à un moment précis peut rendre indétectable un ennemi. Elle peut également bloquer le tir d’un canon à un moment décisif. La pluie peut aussi rendre un terrain glissant.

Les frictions peuvent aussi être de nature humaine. En effet, sur le papier, une armée est une unité homogène et manipulable dont le général va disposer comme bon lui semble. Cependant dans la réalité, cette unité est composée d’hommes avec chacun son individualité. Et les émotions et objectifs de chacun peuvent être source d’imprévus.

 

Comment reussir sa vie en prenant en compte les imprévus

réussir sa vie

Donc, l’enjeu ici n’est pas de transposer parfaitement la théorie en réalité, ou de prévoir jusqu’à la moindre parcelle d’imprévus (ce qui est impossible). Le but est de prendre en compte ces frictions dans sa réflexion. Le but sera de s’approcher le plus possible des résultats voulus malgré tout. Vous rechercherez donc un résultat correct à défaut d’un résultat excellent.

Comment faire pour avoir un résultat correct pour réussir dans la vie en dépit des frictions qui peuvent vous être fatales ?

Grâce à votre intelligence rusée : la mètis. Ce type d’intelligence fait déjà l’objet d’un article que j’ai écrit sur comment atteindre ses objectifs. Clausewitz utilise la même image du barreur qui défie l’océan pour parler de cette capacité humaine.

 

“Toute guerre est riche d’événements particuliers, et chaque guerre est comme une mer inexplorée pleine d’écueils, que l’esprit du général peut deviner, mais que ses yeux n’ont jamais vus, et autour desquels, il doit louvoyer nuitamment. Qu’un vent contraire se lève, hasard supplémentaire dressé contre lui, il doit faire preuve de l’art le plus consommé, de présence d’esprit et d’énergie, alors que de loin, tout semble aller de soi. La compréhension des frictions est une composante essentielle de l’expérience de la guerre tant vantée qui est exigée d’un bon général”.

 

Au moment où vous commencez à agir votre plan de réussite, vous devez faire preuve d’ouverture, de présence d’esprit et d’instinct. Vous développerez un « toucher », un « doigté », un tact pour décider et agir opportunément dans toutes les circonstances. L’objectif pour vous est de ne pas commettre d’erreurs graves dans votre course à la réussite.

 

Pour résumer, la friction est ce qui rend difficile ce qui est facile. Voici quelquels conseils de bon sens :

  1. Ne partez pas bille en tête lorsque que vous avez préparé une bonne stratégie
  2. Prenez votre temps et lancez-vous avec pour objectif de voir les frictions – qui surviendront inévitablement ;
  3. Corrigez-les au fur et à mesure qu’elles apparaissent.

 

La voie sera ainsi ouverte pour réaliser votre but, obtenir ce que vous voulez réussir dans la vie.

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu