Warning: Creating default object from empty value in /home/lartiste/public_html/wp-content/plugins/accelerated-mobile-pages/includes/options/redux-core/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Comment manipuler un manipulateur - ESPRITBIZ

Si vous sentez une tentative de tromperie de la part d’un manipulateur menteur, prenez exemple de l’Aïkido. Pour manipuler un manipulateur, retournez avec la plus grande des élégances la manipulation contre celui ou celle qui l’emploie. Vous le regarderez alors se justifier tant bien que mal et se délitera de lui-même. Faites-en sorte que le piège se retourne contre lui en pleine face.

C’est de cette façon que l’on peut manipuler un manipulateur. Voici plus d’explication à cette tactique anti-manipulatoire.

 

Manipuler un manipulateur : le monde professionnel est un lieu propice pour manipuler les gens

Le monde professionnel est un lieu propice pour manipuler les gens - espritbiz

Manipuler quelqu’un est courant. Dans votre vie professionnelle, vous aurez sûrement affaire à des gens qui veulent vous rallier à leur cause ou vous louer toutes sortes de services. Certains seront honnêtes et vous voudront du bien. D’autres vous causeront du tort pour servir leurs seuls intérêts.

Donc, comment savoir si telle ou telle personne cherche à vous convaincre honnêtement ou à vous manipuler ?

En activant votre esprit critique, et en connaissant des techniques de communication pour contrer les tactiques de manipulation.

Dans l’Art de la Manipulation, les auteurs Andreas Edmüller et Thomas Whilhelm répertorient toute une flopée de pièges qu’utilisent les manipulateurs pour parvenir à leurs fins. Je reviendrai dans d’autres articles sur les 4 principales stratégies de manipulation et comment réagir. Mais d’abord je vais vous parler du 7ème chapitre de cet ouvrage : « les apparences sont parfois trompeuses ».

Ce chapitre dévoile les tromperies qui ont l’apparence de faits objectifs, de chiffres et de figures d’autorité. En effet, le manipulateur menteur habile sait qu’il sera aventureux pour vous de réfuter les « preuves » qu’il donne.

Ces preuves et faits – qui doivent être vrais – font pourtant la force des présentations et argumentaires des personnes qui les pratiquent dans le monde du travail. Votre but ici sera de briser les apparences pour voir si oui ou non ces faits sont réels. Vous démasquerez ainsi un manipulateur qui veut vous piéger.

 

Les 5 tactiques à connaître pour manipuler un manipulateur qui use des apparences pour falsifier un argument

Les 5 tactiques à connaître pour démasquer un manipulateur qui use des apparences pour falsifier un argument - espritbiz

Voici quelques tactiques manipulatoires utilisées pour manipuler une personne. Leurs noms sont sujets à interprétation mais l’important est de sentir et de reconnaître une tentative de tromperie exercée à votre encontre, et comment y répondre :

 

1. La tactique de « l’homme de paille » :

Votre affirmation de départ est déformée par le manipulateur.

Vous : « J’aimerais être informé des problèmes liés aux réclamations des commandes clients ».

Lui : « Si on devait vous appeler vous et tous les responsables à chaque fois que les clients réclament quelque chose, on ne s’en sortirait pas ».

Réponse : faire savoir que vous avez percé à jour sa manipulation.

Vous : « Moi seul suffira. Un problème rédigé sur une note de service à la fois. Merci ».

 

2. La tactique de la « calomnie » :

L’affirmation du manipulateur vous oblige à être d’accord avec lui sous peine d’être en difficulté.

Lui : « Toute personne de bon sens aurait su qu’il fallait téléphoner à ce client pour régler le problème plutôt que d’envoyer un e-mail ».

Réponse : détourner sa tentative de calomnie.

Vous (en méchant) : « Toute personne de bon sens sait qu’un e-mail est moins intrusif que le téléphone. Le destinataire regardera et analysera la réponse avec la tête froide ».

Vous (en diplomate) : « Le téléphone est une bonne idée. Et d’un autre côté, ne pensez-vous pas qu’avec un e-mail, on sera sûr d’exposer tous les faits avec détails, sans risque de débordement ? »

 

3. La tactique de « l’évidence » :

Un peu moins agressive que sa cousine « la calomnie », l’évidence joue avec les lieux communs. Le manipulateur espère donc que vous n’aurez pas à le contredire, parce que c’est tellement évident.

Lui : « Mais tout le monde sait que l’e-mail est moins efficace que le téléphone. Et c’est plus long aussi ».

Réponse : La tentative est grande de répliquer « quoi tout le monde ? » « Arrête avec tes manipulations… ». La plus élégantes des méthodes sera de faire douter l’autre de son propos puisqu’il ne repose sur rien.

Vous : [Contact visuel], [silence de 3 secondes], « Ah… tout le monde ? » [Silence].

 

4. La tactique de la « précision » :

Le manipulateur énonce un chiffre précis pour étayer son argument.

Lui : « 80% des e-mails ne sont pas ouverts ou atterrissent dans les courriers indésirables ».

Réponse : S’il joue la carte de la précision, entrez dans son jeu. Votre but est de voir ce qui est caché derrière ce chiffre. Vous allez alors le questionner pour le faire justifier.

Vous : « Comment le savez-vous ? », « d’où sortez-vous ce chiffre ? »

 

5. La tactique de « l’autorité » :

Le manipulateur fait appel à une référence pour le seconder dans son argumentation.

Lui : « c’est un scientifique qui l’a dit. Une étude l’a démontré ».

Réponse : Creuser pour en savoir plus.

Vous : « Quel scientifique ? ». « De quelle étude vous parlez ? »

 

Autre exemple de la tactique de « l’autorité » :

Lui : « d’après le directeur, vous devez régler le problème par téléphone et m’en tenir informer ».

Réponse : le prendre au mot.

Vous : « D’accord, j’irai voir le directeur pour lui parler ».

 

Pour connaître plus de tactique de manipulation, consultez les autres articles du blog EspritBiz.

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu